Valorisation des déchets en Poitou

En me rendant, 2 semaines avant le départ en bateau, à un rendez-vous chez le dentiste non loin de chez moi, je croise une pancarte sur la route indiquant « SVO Éco Industries ».

Difficile de faire mieux pour commencer mon projet me direz-vous. Je me suis dit la même chose. Ainsi, une fois mon rendez-vous terminé je me rend sur le site de cette entreprise. J’explique alors mon projet, que je suis tout juste diplômé ingénieur et que je voudrais parcourir le monde à la recherche de solutions écologiques pouvant s’implémenter dans des processus industriels. On me donne alors la carte de la responsable d’exploitation du site et me conseille de rappeler le lendemain dans la matinée. J’obtiens un rendez-vous pour le surlendemain à 11h.

Nous sommes le 2 octobre, et me voilà sur la route en direction de la toute première rencontre qui rentre dans le cadre de mon projet avec un mélange de curiosité et d’excitation en moi. L’entreprise est située à une vingtaine de km de chez moi et hasard ou coïncidence de la vie, il se trouve que cette entreprise fut créée par mon beau-père, Patrick de Lassée en 1982, elle lui fut rachetée en 1992.

Je suis accueilli par la responsable de l’exploitation qui me précise qu’il est interdit de prendre des photos sur le site. Celui-ci appartient au groupe Séché éco-industries dont le credo est le suivant.

Quelles sont les activités industrielles du site ?

Le site a donc pour fonctions d’acheminer, traiter et enfin valoriser les déchets venant de différents secteurs publics et privés. Ces déchets sont acheminés sur une même zone du site, ils sont ensuite compactés à l’aide de machines (zone rouge sur la photo ci-dessous). Une fois que tout l’espace de la zone allouée a été utilisé, les déchets sont acheminés à un autre endroit. L’ancienne zone est alors rendue étanche (zone bleue) puis de l’herbe est replantée une fois que l’étanchéité est parfaite (zone verte).

Les trois phases de traitement des déchets (Source : Google)

Comment se fait la valorisation de ces activités ?

  • Par la méthanisation : procédé permettant, à partir de la fermentation des déchets organiques (épluchures de légumes, restes de viandes, laitages, etc.) de produire du biogaz qui sera utilisé pour faire tourner une turbine générant ainsi de l’électricité.

Lors de la première phase du traitement des déchets (zone rouge), des tuyaux aspirent les « jus » formés par la décomposition des déchets et les transportent jusqu’à deux moteurs permettant ainsi de produire de l’électricité (zone verte sur la photo suivante). Il faudra environ 1 an et demi pour exploiter tout le potentiel énergétique de méthanisation d’une zone.

Une fois qu’une zone de traitement des déchets est de nouveau apte à ce que de l’herbe pousse dessus, des panneaux solaires y sont installés permettant ainsi de valoriser une nouvelle fois les sols (zones bleues sur la photo suivante).

Procédés de valorisation (Source : Google)

Quelques chiffres

  • 11 000 et 2 000 : c’est le nombre d’habitations domestiques que permet d’alimenter respectivement le procédé de méthanisation et l’énergie photovoltaïque
  • 14 : c’est le nombre d’employés sur le site
  • 55 : c’est le nombre de sites appartenant à Séché éco-industries dont 15 sites à l’étranger
  • 585 : c’est le chiffre d’affaire en millions d’euros du groupe Séché en 2018. Chiffre d’affaires en constante hausse depuis la création de l’entreprise
  • 4 400 : c’est le nombre d’employés du groupe Séché à l’international.

Nous avons ici l’exemple parfait d’une société qui a su faire des enjeux d’aujourd’hui sa force. Associer activités industrielles et écologiques est possible, et même mieux, il est possible d’en générer un véritable business tout en rendant service aux collectivités et industriels.
La visite fut très intéressante et je tiens encore à remercier la responsable d’exploitation qui m’a donné de son temps pour me présenter les différentes activités du site du Vigeant.


Je ne pouvais avoir mieux comme première « rencontre » concernant mon projet, nous rentrons exactement dans la problématique que je me suis donnée : « Comment faire rimer industrie et écologie ? ».

Je suis maintenant sur le départ. Dans moins de 2 semaines je met les voiles en direction de la Guadeloupe et j’ai l’impression que je ne suis absolument pas prêt.

Je commence à avoir le trac …



3 réflexions sur “Valorisation des déchets en Poitou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s